Accueil > Actualité > > Que faire quand le stage se passe mal ?
Que faire quand le stage se passe mal ?
Date de publication : 17/09/2021
Pendant le stage, les étudiants se familiarisent avec le monde de l'entreprise. Au-delà des compétences techniques qu’il faut acquérir, le stagiaire est confronté dans l’entreprise à un environnement éminemment humain ou se concentre des personnalistes diverses qui parfois ne peuvent pas s’entendre. Avec peu d’expérience, il n’est pas toujours facile de gérer les difficultés rencontrées dans un service ou tout est nouveau. Nous vous proposons d’étudier ces situations qui peuvent inciter un stagiaire à quitter son stage !

Que faire quand le stage se passe mal ?

Le manque de respect de la part de son supérieur

Si au bout d’une semaine, vous avez le sentiment que votre tuteur vous parle mal, reproches incessants, petites phrases désagréables, propos uniquement négatifs, aucun encouragement, alors oui, il faut sonner la sonnette d’alarme et dire STOP ! d’aucune façon, il est acceptable de poursuivre votre stage dans ces conditions.

En premier lieu, rendez-vous au service des ressources humaines pour expliquer votre situation. Si cela est tout à fait justifié, vous ne devez pas être la première victime ! essayer si possible de changer de service et si ce n’est pas possible quitter rapidement cette société !

La mission du stage mal définie

Lors des entretiens, vous avez pris connaissance du programme de votre stage qui, immédiatement vous a beaucoup plus. Vous avez présenté les différentes tâches à votre école qui a validé ce programme parfois bien détaillé. Toujours après quelques jours de stage, vous vous rendez compte que vos activités n’ont rien à voir avec ce qui avait été prévus.

Pire, vos journées sont longues et vous n’avez parfois presque rien à faire. Il ne sert à rien de maintenir un stage où vous n’apprendrez rien. Alors n’hésitez pas, il faut agir et dès à présent, tout en restant en poste, pour l’instant, il vous faut rechercher un autre stage. La nouvelle société qui vous accueillera comprendra tout à fait votre démarche et au contraire vous félicitera pour votre dynamisme et votre capacité à rebondir.

Le manque de formation

Lors d’un stage, vous êtes là pour apprendre et vous n’avez pas vocation à savoir tout faire immédiatement. Certes votre niveau d’études doit vous permettre de comprendre et assimiler l’ensemble des informations transmises mais cela ne peut se faire que dans l’accompagnement et la formation.

Si vous n’avez pas moyen de pouvoir poser des questions et d’obtenir des réponses alors vous risquez de stagner, perdre confiance en vous et peut être même tombé dans une véritable dépression. Un stagiaire n’est pas un salarié et l’employeur doit dans ce cadre particulier apporter au stagiaire toutes les attentions nécessaires pour qu’il puisse progresser et apporter au bout du compte sa contribution à l’entreprise.

Trop d’isolement

Vous êtes seul dans votre service et n’avait pas la possibilité de pouvoir échanger sur vos tâches avec d’autres stagiaires et salariés. Votre tuteur est peu présent et vous le voyez uniquement pour un rapide reporting en fin de semaine.

Dans ce contexte plutôt sinistre, vous vous sentez très seul et n’avait pas du tout l’impression de vivre une expérience d’entreprise avec sa vie classique, les réunions, les poses café, la cantine, les briefs, et les comment ca va ? as-tu besoin d’aide ? on peut déjeuner ensemble si tu veux ? certes vous travaillez en tout autonomie mais là, c’est peut-être un peu exagéré et vous craquez !

La surdose de travail

C’est les vacances et les salariés partis. Ils vous ont laissé une tonne de dossiers à traiter qu’il faut rendre impérativement à la direction. Vous êtes totalement dépassé par la masse de travail et vous restez tous les soirs jusqu’à 21heures, ne prenant plus la peine de prendre un bon déjeuner et des poses régulières.

Votre travail est celui d’un salarié est pourtant, rien n’a été indiqué ainsi dans votre convention de stage. Un entretien s’impose pour éclaircir cette situation exceptionnelle qui n’est viable très longtemps car vous risquez de tomber malade !

La mauvaise ambiance

Depuis que vous avez intégré votre service, vous avez tout de suite senti que l’ambiance était détestable. Une partie du personnel en conflit avec une autre et toujours le bouc émissaire qui n’ose rien dire. En fait l’entreprise semble avancer aux rythmes des prises de bec et des coups bas sans compter les messages par emails entre collègues.

Vous n’avez pas du tout envie de rejoindre un camp ou l’autre et vous ne voulez prendre parti. Toutes ces histoires en interne ne vous regardent pas et vous souhaitez tout simplement vivre votre stage dans une structure apaisée et bienveillante.

La structure en difficulté

Au bout de quelques jours de stage, vous avez compris que la société où vous avez débarqué a de fortes difficultés financières et son activité n’est pas assuré. Entre courriers recommandés des fournisseurs qui arrivent chaque matin et les appels des organismes, vous avez ressenti une forte tension des salariés et surtout une inquiétude qui se lit dans les yeux du patron qui ne semble pas du tout serein.

Certes une entreprise ne cesse pas d’un seul coup son activité et il se peut que cela soit juste une période compliquée mais il y a fort à parier que cela impacte votre stage et votre formation.

 

Vous l’avez compris, il y a de bonnes raisons pour quitter son stage quand cela se passe mal. Mais avant tout décision, il faut privilégier le dialogue avec son tuteur mais aussi le service du personnel ou le gérant de l’entreprise et enfin son école.

Des situations peuvent se décanter en exposant clairement les difficultés et en écoutant les deux parties concernées et en se remettant en question. Enfin, retenez qu’un mauvais stage n’est pas toujours négatif mais peut être en fin de compte une bonne expérience à raconter en démontrant que vous avez su faire face et voir le bon côté.

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Pas si facile de quitter les études !
04/11/2021
Lorsque vient l’heure de quitter les études pour trouver un job, chacun l’aborde à sa manière. Certains, plus téméraires, foncent pleins d’espoirs et d’enthousiasme. D’autres sont dans l’appréhension et pensent à une période de répit avant de s’immerger totalement dans la vie professionnelle. Nous proposons quelques réflexions et commentaires drainés ici et là qui montrent bien qu’il y a souvent quelques inquiétudes pour ce changement de vie certes particulièrement radical.

...




Danone, L’Oréal et Google, les entreprises préférées des étudiants !
21/10/2021
Coproduit par Harris Interactive et Epoka, le palmarès 2021 des entreprises préférées des étudiants et jeunes diplômés montrent des nouvelles tendances liées à la crise. Danone, L’Oréal, Google sont les trois premières entreprises qui font rêver les étudiants qui vont entrer sur le marché du travail, toutes catégories confondues parmi les écoles d’ingénieur, écoles de commerce et de management, universités). Voici plus en détail, les résultats de la 9ème édition du Palmarès des entreprises préférées des étudiants et jeunes diplômés.

...