Direct Etudiant : offres de stage, jobs étudiant, alternance et VIE
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > L'actualité des stages > Le mémoire de fin d’études, un plus pour se lancer sur le marché du travail

Le mémoire de fin d’études, un plus pour se lancer sur le marché du travail

Date de publication : 16/10/2019
Depuis quelques années, le mémoire de fin d’études est devenu un moyen supplémentaire pour trouver un job plus facilement. Il permet aujourd’hui d’ouvrir la porte de nombreux experts et de bénéficier ensuite de leurs réseaux et d’accélérer ainsi sa recherche d’emploi. Mais comment réaliser ce mémoire ? Quel sujet choisir ? Qui faut-il interroger ? Comment rédiger et illustrer son mémoire ? Nous allons tenter de répondre à toutes ces questions afin que vous puissiez démarrer votre mémoire en toute sérénité !

Le mémoire de fin d'études

Le mémoire, quelle utilité finale ?

Avant de vous lancer, vous devez vous poser la question du devenir de cet écrit. A quoi va-t-il me servir concrètement au-delà de l’obligation de réaliser ce document pour obtenir mon diplôme.

Le mémoire doit tout d’abord être l’occasion de nouer des contacts avec le monde de l’entreprise. Avec les médias sociaux, les mémoires sont entrés dans une nouvelle ère dans la façon de les rédiger et d’en tirer profit. Ils doivent également être vus pour montrer vos propres qualités en tant que futur postulant.

Attention, il ne faut pas pour autant confondre un rapport de stage et un mémoire. Vous devez également réfléchir au niveau de confidentialité des informations que vous citez afin qu’il n’y ait pas de soucis avec l’entreprise que vous avez interviewée.

Quel sujet choisir ?

Vous devez choisir un thème de mémoire en en fonction des sujets d’actualité du moment, des secteurs d’activité qui vous intéressent, du type de travail recherché ou bien tout simplement d’un sujet en relation avec les stages que vous avez réalisés.

Il sera toujours plus facile d’interviewer vos anciens collègues que vous connaissez déjà plutôt que de contacter des inconnus dans des entreprises qui vous répondront avec de nombreuses relances de votre part.

Vous pouvez aussi visiter les sites des principales associations professionnelles, lire la presse et les magazines spécialisés sur des sujets pointus.

Il faut plutôt choisir des sujets d’actualité plutôt que des sujets revus sur lesquels il existe déjà de nombreux papiers en ligne. Il faut choisir un sujet porteur dans l’ère du temps !

Qui interroger  ?

Un mémoire avec des interviews rendra votre document plus crédible et aussi plus vivant. Il renforcera la qualité du contenu et donnera l’occasion de montrer que vous êtes capable de vous exprimer avec les professionnels et créer un dialogue enrichissant et constructif.

Soit vous connaissez déjà les personnes que vous voulez interviewer soit il faut se lancer pour les contacter. Le plus simple est d’utiliser les réseaux sociaux comme Twitter ou linkedin qui sont des formidables terrains de chasse pour une première prise de contact.

Le contenu d’un mémoire

Le contenu du mémoire de fin d’études doit montrer votre capacité à maitriser votre sujet. L’intitulé du sujet doit susciter immédiatement l’intérêt. La question centrale à laquelle s’articulera le plan du mémoire découle de cet intitulé. La problématique servira de base pour l’élaboration des hypothèses qui sont des propositions de réponses, à vérifier dans le mémoire.

Avant de se consacrer à la rédaction du mémoire, il est essentiel de bien cerner le sujet et délimiter son domaine d’étude. Vient ensuite la structuration de ses pensées, en se basant sur le plan.

Une fois le fond du mémoire élaboré, vous pouvez passer à la mise en forme du mémoire en se référant aux normes de rédaction, établies par votre école.
 
En conclusion, le mémoire de fin d’études constitue un élément important d’évaluation de l’étudiant à la fin de ses études. De ce fait, il aura à montrer qu’il est capable de mener à bien une réflexion personnelle, en vue d’apporter des solutions ou des contributions à la problématique soulevée par le sujet choisi.

Ce mémoire donne lieu également à une défense de mémoire devant un jury constitué d’experts et de connaisseurs. Dans ce cadre, l’étudiant devra être capable d’étayer ses opinions.